Comment reconnaître l'essence de bois d'un meuble?

Lorsque vous faites l'acquisition d’un nouveau meuble, que vous en héritiez ou qu’on vous en fasse cadeau, identifier son essence peut se révéler d’une grande aide pour en prendre soin comme il se doit et pour en apprendre plus sur son histoire. Pour reconnaître l’essence d’un bois, il faut l’examiner sous différents angles. On vous en dit plus!

Inspiration

On compte autant d’essences de bois qu’il existe de variétés d’arbres. Autrement dit, elles sont nombreuses! Lorsque vous faites l’acquisition d’un nouveau meuble, que vous en héritiez ou qu’on vous en fasse cadeau, identifier son essence peut se révéler d’une grande aide pour en prendre soin comme il se doit, pour le restaurer, pour l’accorder plus facilement au reste de votre décor ou tout simplement, pour en apprendre plus sur son histoire. Pour reconnaître l’essence d’un bois, il faut l’examiner sous différents angles. On vous en dit plus!

 

 

1. La couleur du bois et son grain

 

Chaque essence de bois a une couleur qui lui est caractéristique. Certaines essences ont des teintes assez similaires quand d’autres ont une couleur très distinctive. Ce n’est donc pas un élément déterminant pour établir l’essence dont il s’agit, d’autant plus si le meuble est teint ou vernis, mais ce peut être une bonne première indication pour vous aiguiller vers le bon type de bois.

 

Par exemple, le noyer est généralement brun foncé alors que l’érable est plus clair et tire vers le blanc ou le beige. On observe chez le cerisier des sous-tons rosés qui deviennent rougeâtres avec le temps. De son côté, et sans surprise, la couleur du chêne blanc s’apparente à un beige crémé et il peut parfois paraitre gris. 

 

Vous pouvez aussi examiner les motifs et les tailles de grain du bois qui varient beaucoup en fonction de chaque essence. On peut notamment mentionner le noyer et le cerisier qui présentent un grain très fin, quand le frêne arbore un plus gros grain.

 

Retrouvez dans notre collection de tabourets le Poincaré, ici en érable.

 

 

2. La provenance du bois

 

Connaître la provenance de la pièce de bois que vous examinez peut vous aider à identifier son essence. Par exemple, l’érable à sucre est très présent dans l’est de l’Amérique du Nord, tandis que le teck est originaire d’Asie du Sud-Est. En connaissant la région d’origine, vous pouvez réduire considérablement les options d’essence possibles.

 

Par ailleurs, gardez en tête que les caractéristiques géographiques, telles que le climat, le sol et l’altitude, influencent la croissance des arbres et donc l’apparence du bois. Ainsi, le chêne européen peut avoir un aspect légèrement différent du chêne américain en raison des conditions de croissance différentes.

 

À La Fabrique Allwood, le bois que nous utilisons provient uniquement des forêts d’Amérique du Nord. Vous êtes donc assurés de ne retrouver dans notre catalogue que des essences de bois canadien, comme l’érable, le noyer ou le frêne de Montréal. 

 

 

 

3. La texture du bois

 

Passez votre main sur la surface du meuble ou de la pièce de bois que vous cherchez à identifier pour sentir sa texture. Certaines essences de bois ont une texture plus lisse que d’autres. Par exemple, l’érable est généralement assez lisse au toucher quand le chêne blanc garde un aspect plus rugueux. Notez que si le bois a été poli, vous ne pourrez pas réellement miser sur ce critère pour mener votre enquête.

 

 

4. L’odeur du bois

 

Certains bois ont des odeurs bien caractéristiques que vous saurez probablement reconnaître. Elles sont d’ailleurs souvent utilisées dans les bougies pour parfumer les intérieurs. Par exemple, l’odeur de résine assez prononcée du pin est facilement reconnaissable, comme celle du chêne, légèrement ambrée. De son côté le noyer dégage un parfum plutôt épicé, particulièrement à la découpe. 

 

Toutefois, avec le temps, l’odeur du bois tend à s’estomper et la plupart des meubles en bois sont traités avec des finitions, telles que le vernis, la laque, la cire ou la peinture, qui peuvent faire disparaître leur odeur naturelle. 

 

Notre table d’appoint La Seyval, ici en noyer, à retrouver dans notre catalogue en ligne.

 

 

5. Le poids

 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, on ne peut pas réellement se fier au poids d’un meuble pour identifier son essence. De fait, le poids d’un meuble dépend également de sa structure et de ses composants, en plus du type de bois utilisé. Un meuble en bois massif sera plus lourd qu’un meuble fabriqué avec des panneaux de particules, même si les deux peuvent avoir la même essence de bois en surface.

 

Finalement, en cas de doute, votre meilleure option reste encore de vous adresser à des spécialistes du bois comme des ébénistes pour reconnaître à coup sûr, et en un coup d’œil, l’essence d’un bois! Vous pouvez aussi planifier une visite à notre salle de montre pour découvrir nos échantillons et comparer les essences de bois pour mieux cerner leurs différences.

Articles similaires

Voir tous les articles

Quelles dimensions choisir pour sa table de salle à manger?

Choisir la bonne taille pour sa table de salle à manger est essentiel pour créer un espace à la fois convivial et fonctionnel. La table doit offrir suffisamment de place pour que chacun s’y sente bien, tout en s’intégrant harmonieusement dans votre espace. Alors, quelles dimensions choisir pour votre nouvelle table de salle à manger? Suivez le guide!

Lire plus

Quels sont les avantages et inconvénients du bois massif?

Plus qu’une simple tendance, le bois massif détient une place toute particulière parmi les matériaux utilisés en design d’intérieur et pour la conception de meubles. Toutes ses qualités en font un choix évident pour bien des projets d’aménagement! Connaissez-vous tous ses avantages? On fait le point dans cet article!

Lire plus